[ENSEIGNEMENT] Préparer ses termes de référence avant de partir (mission, stage)

Peut-être n’avez-vous jamais entendu parler de termes de référence. Pourtant, en écrire se révèle plus qu’important…

Que sont des termes de référence ?

Il s’agit du résumé des travaux que vous allez réaliser lors d’une mission ou d’un stage dans le cadre d’une entreprise, d’une association, d’une institution, etc.

À quoi servent des TDR ?

Écrire des termes de référence est utile à plusieurs titres :

  • Leur rédaction permet de mettre en forme votre pensée, vos objectifs et votre protocole d’échantillonnage ou d’analyse
  • Votre superviseur.e académique pourra vérifier la pertinence des activités que vous envisagez et le réalisme de votre projet dans le temps de mission ou de stage qui vous est imparti
  • Vous fournirez ainsi à l’entreprise ou à l’institution d’accueil un document de présentation clair de votre projet et de ses objectifs. Elle ne sera donc pas surprise de certaines de vos demandes (information, accès, logistique) une fois rendu.e sur place !

Comment structurer vos TDR ?

  • Préparez une page de garde avec la mention claire “Termes de référence”, votre nom, le titre de votre projet, le lieu et la date de votre mission ou de votre stage, si possible, les logos des partenaires du projet
  • Consacrez la deuxième page à votre “1. Projet de recherche”, avec les sections “1.1. Encadrement” et “1.2. Résumé”. La section “1.2. Encadrement” présente votre superviseur académique, et donc scientifique, ainsi que votre ou vos encadrant.s lors de la mission et du stage (fonctions et rôles respectifs). La section “1.2. Résumé” est une synthèse de votre projet de recherche, incluant le contexte de l’étude (1-2 phrases), s’il y a lieu, le méta-projet scientifique dans lequel votre propre recherche s’inscrit (1 phrase), votre objectif principal (1 phrase), vos hypothèses ou axes d’étude (1-2 phrases par hypothèse ou axe), les résultats attendus et leurs applications potentielles (1 phrase)
  • Dédiez les pages suivantes aux “2. Termes de référence” à proprement parler, avec les sections “2.1. Modalités de mise en oeuvre”, (“2.x. Résumé des missions précédentes”, le cas échéant), “2.2. Mise en oeuvre de la mission”, “2.3. Calendrier des activités”, “2.4. Coût et financement”, “2.5. Indicateurs de réalisation”, “2.6. Bénéficiaires et intérêts pour chaque partie”
  • À la fin du document, placez les “3. Références” bibliographiques ou sites Internet utilisées dans les parties précédentes.

Quelques conseils

  • Ne dépassez pas 10 pages en tout, illustrations (si nécessaires, par ex. une carte de localisation de votre étude) et bibliographie incluses
  • Pensez à numéroter vos pages !
  • Faites relire vos TDR à votre superviseur.e académique au moins un mois et demi avant votre départ. Attention à la syntaxe et à l’orthographe !
  • Envoyez vos TDR à l’entreprise d’accueil au plus tard 3 semaines avant votre départ
  • Vérifiez auprès de l’entreprise que votre encadrant.e de mission ou de stage a bien reçu vos TDR. N’hésitez pas à lui demander s’il.elle a des commentaires à faire ou souhaite modifier certains éléments. Cela vous permettra aussi de savoir si il.elle a bien lu vos TDR et les approuve. C’est vraiment très important pour éviter les malentendus lors de votre mission ou de votre stage…

Vous pouvez télécharger ici un Modèle de TDR (Word)

En vous souhaitant une bonne mission ou un bon stage ! 😉

Advertisements

Post a comment

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s